Nos Marins en escale à Cherbourg

Publié le 24/07/2021 08h44 modifié à 09h18

Mercredi 21 juillet, après avoir porté assistance à un voilier néerlandais en avarie de propulsion (article Ouest France) au large de Fermanville, la Croix du Sud III est arrivée en musique au port de l’épi en fin d’après midi, accueillie par le public.

La Croix du Sud III en approche du port de l’épi. © JM Dean
Le groupe Nos Marins sur le pont de CDS III © JM Dean

La tournée s’est donc terminée dans le grand port du Nord Cotentin par un concert à la terrasse du restaurant Le Carabot chez Brice, place de la Révolution, qui connait bien le Val de Saire pour y avoir ses fournisseurs locaux. Comme à chaque escale, le public était au rendez-vous pour écouter le répertoire de Nos Marins.

Nos Marins, place de la Révolution © Serge Lainé dit La Barbouille

« Nos marins » de port en port

publié le 21/07/2021 08h50

Débutée dimanche 18 juillet, la tournée du groupe Nos marins se poursuit, après des escales et concerts à Fermanville, Omonville la Rogue, ils étaient hier soir à Vicq sur mer et à la ferme de Ravenoville. Une super ambiance baignant dans un temps estival et bordée par une convivialité hors pair.

L’occasion également de découvrir les talents de chanteur et musicien de Jean-Pierre, évoquant dans sa chanson les difficultés d’un voilier dans le gros temps, inspirées d’un vécu lors de la dramatique édition du Fastnet en 1979.

Le concert a débuté après la projection du reportage de France 2 « à la recherche du bon cap » suivie de l’intervention de Gérard Bourdet, président des Voiles écarlates expliquant la façon de fonctionner de l’association avec les jeunes.

Chansons de marins

Publié le 16/07/2021 13h45 modifié le 19/07/2021 09h58

Le groupe Nos Marins qui comprend dans ses rangs des musiciens de La Rue Ketanou se déplacera à bord de la Croix du Sud III de Fermanville dans le Val de Saire à Omonville la Rogue dans la Hague Nord pour jouer son répertoire inspiré par le quotidien des marins pêcheurs du Cotentin.

Quatorze titres seront ainsi à découvrir. Composés en janvier dernier, ils se situent dans le sillage du célèbre Capitaine La Barrique chanté par La Rue Kétanou évoquant la vie de Gaston, le marin pêcheur d’Omonville. (Plus de 6 millions de vues sur youtube pour le clip officiel).

C’est à Cherbourg, Gratuit n° 135

La Croix du Sud III est à Regnéville

publié le 25 juin 2021 08h51

Le dundee de notre association est arrivé hier soir dans le havre de Regnéville en provenance de port Dielette. Après une navigation quelque peu agitée, le bateau, bénéficiant d’un fort coefficient de 96, s’est glissé jusqu’au ponton de la rive droite de la rivière la sienne.

Si vous êtes dans le Cotentin ou le Sud Manche, Regnéville hisse les voiles ce week end. Venez découvrir l’un des plus beaux havres de la côte Ouest Cotentin.

crédit photo : Jacques Saliot

Dans la presse régionale

Dans son édition de Cherbourg du samedi 12 juin 2021 (parution le jeudi 10) l’hebdomadaire régional La Manche Libre revient sur la sortie en mer des élèves du Lycée Professionnel Maritime et Aquacole Daniel Rigolet à bord du Lun II d’Ulysse Buquen ainsi que sur l’exercice effectué avec les sauveteurs de la station SNSM de Fermanville.

Un exercice avec la SNS 460

Dimanche 6 juin 2021, la Croix du Sud III a participé à un exercice de sauvetage au large de Cherbourg avec la vedette SNS 460 Cap Levy de la station SNSM de Fermanville.

Cet exercice a notamment consisté à évacuer un membre de l’équipage de la Croix du Sud III, blessé. Le côtre dundee de l’association a également été remorqué par la SNS 460;

Avec Lun II, les élèves du Lycée Maritime et les jeunes du Centre du Bigard

Publié le 03/06/ 16h14 modifié 16h16

Ce matin, le côtre dundee Croix du Sud III, Lun II, la vénérable galéasse norvégienne d’Ulysse dit « Le Samouraï » et le Surprise du Lycée Professionnel Maritime et Aquacole (LPMA) Daniel Rigolet ont appareillé de Cherbourg à destination du port d’Omonville la Rogue sur la côte Nord de la Hague.

Après avoir pris un coffre dans le port d’Omonville pour la pause déjeuner, la flotille a fait route retour vers Cherbourg où elle est arrivée vers 16h00.

Une belle navigation au profit des élèves du LPMA qui avaient pris passage à bord de Lun II et de trois jeunes du Bigard, accompagnés de deux éducateurs.

Cette sortie rentre notamment dans le cadre de la convention liant le LPMA Daniel Rigolet et Les Voiles écarlates.

Dans la presse lycéenne

Le p’tit Rigolet, journal du Lycée Professionnel Maritime et Aquacole (LPMA) de Cherbourg, consacre dans son numéro 5 d’avril 2021, un article à un convoyage effectué par les élèves de ère CGEM Commerce entre Saint Vaast la Hougue et Cherbourg, à bord de la Croix du Sud III.

Une belle sortie d’entrainement hivernal

Samedi 20 février, quelques membres de l’équipage de la Croix du Sud III se sont retrouvés à bord pour effectuer une sortie au large de la digue centrale du port de Cherbourg.

Vers 11h00, l’ancien dundee langoustier a quitté son poste d’amarrage du port de l’épi et s’est dirigé vers la petite rade pour envoyer ses voiles. Sous grand voile arisée et trinquette, le bateau a ensuite fait route vers la passe de l’Est, barré par Aude (dite la bigouden) dernière jeune marin de commerce à avoir rejoint l’équipage et pour laquelle c’était la première sortie.

Avec plus de 20 noeuds de vent de secteur Sud bien établi, la Croix du Sud III au cours de sa traversée de la grande rade a commencé à flirter avec une vitesse de 6 noeuds sur le fond. Présents à bord, Aude, Emilie, Francis, Gérard, Jacques, Jean-Luc, Jean-Marie, Pascal et Yael, heureux de se retrouver, ont pris un grand bol d’air vivifiant. En fin de matinée, le vent s’est mis à forcir pour atteindre 27 -28 noeuds avec des rafales à 30.

En route vers le fort de l’Ouest, la Croix du Sud III a été accueillie dans la passe avec plusieurs rafales supérieures à 32 – 33 noeuds. Puis, le voilier est venu s’amarrer sous le vent du ponton d’attente de port Chantereyne, la manoeuvre a été un peu contrariée au début en raison de puissantes bouffées de plus de 33 noeuds éloignant la coque du ponton. L’équipage a pu casser la croute dans de bonnes conditions avant de ramener dans l’après midi le bateau à son poste d’amarrage habituel.

Au final, une sortie tonique particulièrement appréciée et profitable pour tout le monde.

Aude Rioual, nouveau membre d’équipage

A bord, Aude s’est confiée à nous, revenant sur son parcours et son arrivée au sein des Voiles écarlates.

7,95 milles à une vitesse moyenne de 4,51 noeuds.

Paroles de marin à terre dans le Cotentin

Invité régulier de l’émission « effets de manche » Gérard Bourdet, président des Voiles écarletes est intervenu vendredi dernier sur l’antenne et en direct des studios de Cherbourg de France Bleu Cotentin.

l’emission est à réécouter en podcast ici : https://www.francebleu.fr/emissions/effet-de-manche/cotentin

publié le 12 décembre 2020 07h53