Nils Boyer, membre d’honneur des V.E.

Lors de l’assemblée générale des Old Gaffers, Vieux gréements de France, qui s’est déroulée samedi dernier près de la porte St Vincent à Saint Malo, Gérard Bourdet, président des Voiles écarlates délégué des Old Gaffers pour le Cotentin et Patrick Henry,  vice président, ont pu rencontrer le skipper malouin Nils Boyer qui a récemment participé à la 11ème édition de la Route du Rhum dans la classe  Rhum mono.

Nils Boyer, un jeune skipper de 25 ans

Nils Boyer, c’est l’histoire d’un jeune homme pressé. Jugez plutôt : à 12 ans il réalise sa première traversée de la Manche (il en comptabilise plus de 70 aujourd’hui !) et à 20 ans, il s’aligne au départ de sa première Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Si l’aventure tourne court car le WASA 55 au nom de Let’s Go à bord duquel il navigue (et sur lequel il vit aujourd’hui) le contraint à l’abandon à la suite d’une avarie structurelle au bout de deux jours de course, le jeune Malouin rebondit vite et bien et consacre rapidement toute son énergie à son projet Rhum 2018. « Je ne pars pas dans le même état d’esprit qu’il y a quatre ans. J’ai tout mis en œuvre pour arriver de l’autre côté », souligne le Breton qui s’élancera cette fois à la barre d’un 50 pieds Open, vainqueur de l’Around Alone 1998- 1999 en classe 2 avec Jean-Pierre Mouligné et de la Route du Rhum 2002 en classe 2 également, avec Nick Moloney. « Sur le bateau, on a tout repris à zéro. Système de safran, gréement, moteur, électricité, électronique, voiles… tout a été changé. La fiabilité est vraiment quelque chose de primordial pour moi cette année », assure le régatier – le plus jeune de cette édition du Rhum ! – qui n’a donc laissé aucune place au hasard dans sa préparation.

En mars prochain, Nils participera au Défi Atlantique qui partira de la Guadeloupe à destination de La Rochelle.

Lorsqu’il sera rentré en métropole, nous aurons l’occasion de l’accueillir à Cherbourg où les membres de l’association pourront échanger avec lui.

Crédits photos Patrick Henry

Au sein des remparts malouins, ambiance chaleureuse et conviviale, comme à chaque fois. Ci-dessus « Fifi » Philippe Delorme, Président des Old Gaffers