Bob, Gérard et les autres…

L’Amitié pour les marins n’est pas un vain mot. Celle qui lie Bob Escoffier et Gérard Bourdet s’est forgée au fil du vent et des fortunes de mer. Ces deux là ont de l’eau salée dans les veines.

Depuis toujours Bob a la mer pour horizon et pendant des années il a sauvé des navires, des voiliers anciens qui agonisaient. Gérard quant à lui a sauvé la Croix du Sud III mais surtout il s’évertue à réparer des hommes.Débordant d’humanité, il est l’âme de notre association.

Nos deux passionnés se sont rencontrés l’année dernière sur le port de Cherbourg lors de la Drheam Cup. Bob y participait à bord de Kriter VIII et, à bord de la Croix du Sud III Gérard et son équipage accueillaient les navigateurs. Les deux compères se sont donc retrouvés à terre lors de cette belle fête et de là a émergée l’idée de développer un projet commun.

28 septembre 2018 l’Ex Kaskelot , magnifique trois mâts barque d’origine danoise, devient Le Français à Saint Malo. Bob nous invite à bord.

16 octobre 2019 En escale à Cherbourg, patronné par Benjamin Hardouin, que Gérard a connu lorsqu’il avait…15 ans, Le Français s’apprête à faire route vers Le Havre. A son bord, prendrons place Gérard et Pascal notre bosco, le projet évoqué plus haut se concrétisera dans un avenir proche : le public en difficulté des Voiles écarlates pourra prochainement bénéficier enfin d’un grand voilier pour se reconstruire, car, comme l’affirme souvent Gérard « la mer est éducatrice ».

En tournage pour le magazine Littoral

Mardi 17 septembre 2019, une équipe de tournage du magazine Littoral a embarqué sur un semi rigide de port Chantereyne avec à son bord Gérard Bourdet. Leur objectif, si l’on peut s’exprimer ainsi, était d’aller à la rencontre de la Croix du Sud III arrivant sur la rade en provenance de port Dielette avec à son bord, Jean-Pierre Geismar, patron du bateau et professeur de navigation au Lycée Professionnel Maritime et Aquacole (LPMA) Daniel Rigolet de Cherbourg, Pascal le bosco et quelques élèves du lycée.

IMG_89611
Un élève du LPMA Daniel Rigolet avec Gérard Bourdet – Crédit photo Agila Production

 

 

Littoral, le magazine des gens de mer, c’est maintenant, tous les samedis à 11h30 en Normandie et dans Les Pays de la Loire  puis tous les dimanches à 12h55 en BretagneRencontrez chaque semaine tout ceux qui vivent du maritime ou en sont tout simplement passionnés.

Le tournage s’est poursuivi à terre, au bar « l’Accord parfait » le mercredi 18 septembre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Présentée par Marine Barnérias, cette émission se déplace de Dunkerque à Saint-Jean-de-Luz, et vous invite à une bonne navigation… sur mer et sur son site. Rediffusion le vendredi à 8h10 sur toute la France.

à Granville, avec le Courrier des îles

Retour sur le Festival des Voiles de Travail qui s’est déroulé à Granville le mois dernier. La Croix du Sud III était amarrée au quai Sud avec, à couple, le Courrier des Îles, le superbe côtre aurique dessiné, excusez du peu, par Marin Marie, himself.

à l’évocation des noms respectifs de ces deux voiliers, réunis le temps de cette superbe fête granvillaise, comment ne pas penser à Jean Mermoz qui  disparaît dans l’Atlantique à bord de l’hydravion quadrimoteur Latécoère 300,  Croix-du-Sud, le 7 décembre 1936 transportant le…courrier de l’Aéropostale…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En route vers Port Dielette

69623618_1295520897281656_5604513274205831168_n

69717022_1430667530430375_2316022146129723392_n
Cap de Flamanville droit devant

69778654_910541329321680_7213773074032754688_n

Crédits photos : Cyrille Corlays (alias Näutil) l’auteur de la fresque sur le blockhaus de siouville.

Note : « L’oeil de la plage de Tréauville est désormais fermé mais lorsqu’il était grand ouvert regardant vers le large, je m’en suis servi pour illustrer la page d’accueil d’un de mes blogs intitulé « Les chroniques II cybérie »  jm Dean dit Jimmy

Regnéville a hissé les voiles !

Pour la deuxième année consécutive, la Croix du Sud III et les Voiles écarlates étaient présentes au festival organisé par Regnéville Maritime dans le magnifique havre de Regnéville à l’embouchure de la Sienne.

Ci-dessous article à paraitre jeudi 5 septembre dans La Manche Libre édition de St Lo Coutances, transmis par :

Dominique TONNEAU-PIATIER, association Regnéville Maritime
Message pour le capitaine Bourdet et son équipage, un souvenir du festival Regnéville Hisse les Voiles 2019. Ci-joint en avant-première, l’article de Catherine Lamellière qui paraitra dans la Manche Libre  jeudi prochain.

Et un souvenir du manège des 4 voiliers qui n’ont pas besoin de vent pour naviguer mais d’une bonne dose d’huile de bras !! (à découvrir dans notre page FB @assovoilesecarlates)
Merci pour votre participation et votre bonne humeur.

Cordialement

_______________________
Dominique Tonneau-Piatier
50590 Regnéville-sur-Mer

LML Coutances.JPG

note : Nous précisions que Yael est en formation au Lycée Professionnel Maritime et Aquacole de Cherbourg et non à l’école de Marine de Cherbourg.

 

 

Une belle rencontre…

Lors du récent Festival des Voiles de Travail qui s’est déroulé à Granville du 21 au 25 août, notre attention a été attirée par une jeune artiste installée quai d’Orléans, occupée à dessiner la Croix du Sud III amarrée au quai Sud.

Olga Kataeva P1170172
Olga en plein travail au quai d’Orléans

Olga Kataeva est originaire de St Petersbourg où, comme vous le savez, se déroule chaque année la grande fête des… Voiles écarlates.

Cette fête qui se tient  durant le week-end le plus proche de la plus blanche des nuits blanches. C’est la célébration de la fin de l’école, et tous les étudiants de la ville se retrouvent dans le centre. La soirée commence par des concerts sur la place du Palais. Puis la foule se dirige sur les berges de la Néva où se déroule devant elle un spectacle fantastique. De la musique, des jeux de lumière, des feux d’artifice et le clou du spectacle : un bateau aux voiles écarlates parade sur le fleuve.

Cette fête a eu lieu la première fois en 1968. Les organisateurs ont par la suite mis en scène ce bateau aux voiles rouges en l’honneur du conte d’Alexander Grin, « les voiles écarlates ». Cependant, en 1979, les autorités soviétiques, ayant comme on le sait un amour fou pour la jeunesse et tout ce qui est joyeux en général, décidèrent d’interdire cette soirée. Effectivement, ils avaient peur qu’une réunion de jeunes aussi importante puisse dégénérer en revendication politique. Ce n’est qu’en 2005 que la Néva a pu voir de nouveau ce voilier naviguer en son centre.

 » Séduite par la beauté de La Croix du Sud III j’ai pu réaliser son croquis rapide sur le vif. Je suis moi-même fortement attachée à la Normandie et notamment à Granville, où réside une partie de ma famille, tous passionnés de la mer et de navigation. Comme je vous l’ai brièvement mentionné, mon cousin Michel Raïevski a navigué à bord du Vieux Copain au Groënland avant que ce bateau ne commence sa nouvelle vie avec l’association Les Voiles Écarlates.  »  Olga Kataeva

La Croix du Sud III dans
le port de Granville
Crayon blanc sur papier noir
29,7 x 42 cm
2019

kataeva-artist.e-monsite.com/

https://fr-fr.facebook.com/OlgaKataevaOfficiel/

Un grand merci à Olga pour sa gentillesse, et sa patience (initialement dessinée sous tapecul seul, elle a ensuite ajouté la grand voile à son dessin, cette dernière ayant été finalement hissée). Un immense merci aussi pour nous avoir fait parvenir aujourd’hui ce magnifique dessin de la Croix du Sud III. Bravo l’artiste !

 

 

Dans la presse régionale

La Manche Libre Le Soir – Granville – Edition du 27 août 2019

LML Le Soir