Croix du Sud III : le réarmement.

Le temps du réarmement est venu pour l’ancien langoustier de Camaret.

En arrêt technique depuis plusieurs mois, dématé et moteur à terre entre de bonnes mains puisque en révision au sein du Lycée Professionnel Maritime et Aquacole (LPMA) Daniel Rigolet, le bateau est donc sorti de son sommeil paisible au port de l’épi pour gagner le port Chantereyne afin d’y recevoir ses mâts bichonnés par son équipage dans le hangar dédié.

La Manche Libre parution du 20 mai 2020 – cahier Cherbourg

Samedi 16 mai, CDS III remorquée en route vers son poste d’amarrage habituel – Crédit photo Gérard Bourdet

Mardi 19 mai, le gréement dormant a retrouvé sa place, et le tapecul de nouveau envergué, a été hissé sous un grand soleil dont le Nord Cotentin a le secret et qui se montre particulièrement généreux ces jours-ci illuminant cet écrin particulier situé dans l’avant port de Cherbourg et débordant de charme qu’est le port de l’épi

Puis, le tour de la grand’voile est venu. Transfilée et hissée, elle était heureuse de recevoir la caresse d’une très légère brise de secteur ouest comme une incitation à larguer les amarres…

A suivre.

Crédits photos : JM Dean

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s